© 2019 Flavie L.T
 

  • Twitter Clean
  • Flickr Clean

Tautologie des sens

2016 - 200 cartes, 4 triangles enchaînés, impression 3D, laque. cartes 17x12,5, triangles 10x10x0,5cm.

1/5

A Tautologia de sentido, composée de trois éléments est à la foi un rébus, un jeu et une énigme adressée au spectateur. 

Vouée à la manipulation, elle évoque des mouvements et des gestes de natures différentes, mais qui conduisent à une même sensation : celle d’un mécanisme perpétuel, absurde, qui tourne en rond sur lui même. 

Les flèches des deux piles de cartes pointent des directions contraires alors que la sculpture en chaînage de triangles de fer à béton révèle un circuit fermé.

Les flèches imprimées sur chaque carte incitent à regarder au dos, lui-même imprimé d’une même flèche dans le sens contraire provoquant un retournement perpétuel, multiplié par la quantité de cartes.

L’instinct et l’énergie déployés au retournement de ces cartes (souvent plusieurs foies) leur donnent un caractère burlesque. Il y réside un paradoxe qui en questionne le sens comme autant de directions que l’on peut prendre.

La sculpture en chaînage de fer à béton fonctionne en trompe-l’oeil. L’objet synthétise des réalités que chacun connaît : le matériau de construction du fer à béton, une forme simple (ici le triangle), et la matière plastique découverte par la manipulation.

Fermée sur elle même, tel le ruban de moebius, elle provoque une recherche première d’équilibre et de construction.

Ce rapport de l’apprentissage par la manipulation de l’objet est proche des recherches de Lygia Clarck à travers les objets relationnels.

Si les mécanismes développés dans cette pièce semblent tourner sur eux même, leurs enjeux se révèlent dans la question ouverte adressée aux mains et au regard du spectateur : celle de la recherche du sens.