© 2019 Flavie L.T
 

  • Twitter Clean
  • Flickr Clean

Théorème à niveaux

Mai 2016 - une Installation urbaine : théorème visuel, sculptural et photographique situé 1, rue du marché Popincourt 11ème.

En collaboration avec Viviana Birolli, commissaire d’exposition.

En partenariat avec la fondation Alain de Rothschild.

En voir plus

Théorème à niveaux fait d’un espace interstitiel de la ville le support d’un dialogue questionnant l’attention que l’on porte sur les entre-deux du quotidien en milieu urbain. 

1, rue du Marché Popincourt, un passage long et étroit se dérobe au regard derrière une grille. Dans cet espace disponible, résiduel, Flavie L.T. conçoit le temps d’une semaine une installation de sculptures et de photographies qui rejoue et déjoue les codes de l’architecture et du lieu. 

Un rond et un carré, un ovale et un rectangle, une roue et un pavillon, un vide et un reflet. Autant de formes simples mises en mouvement par une métamorphose interne agissant à la fois sur les échelles, les matériaux et leurs usages. 

Cette combinatoire de formes est un théorème visuel articulé par une syntaxe de gestes sculpturaux précis : une équation dont la logique se dévoile par indices, au rythme des pas, le long des deux axes du temps et de l’espace. 

Fait de déploiements, de basculements, de glissements et de projections en creux, ce récit de formes est aussi une invitation au jeu, car sa règle est une énigme ouverte, qui se renouvelle à l’infini, Théorème à niveaux est ainsi un défi adressé aussi bien à la logique qu’à l’imaginaire. 

Il est l’occasion d’un arrêt-sur-image, d’une respiration : une intrigue adressée au regard du passant distrait.